Internet est plein d'images, la plupart du temps afin d'optimiser leur affichage dans nos navigateurs, elles ont été retaillées, dégradées et fortement compressées. Malgré cela il est possible de déterminer si une image a fait l'objet de manipulations numériques comme l'ajout, le retrait d'éléments ou le clonage de certaines zones. La lucarne à Alain vous présente aujourd'hui deux outils en ligne dont l'objet est de vous aider à déterminer la fiabilité d'une image.

L'analyse de l'image indique si elle a été manipulée

La méthode consiste à analyser les différences de compression entre les différentes parties d'une image et à rendre visibles ces différences dans une image résultante. L'analyse des variations peut indiquer que l'image a été manipulée numériquement. On appelle cela une "analyse de niveau d'erreur" en anglais "Error level analysis" dont on tire l'acronyme ELA. Cette méthode fonctionne sur les formats compressés avec perte comme le format JPEG. Elle sera inefficace sur les formats de compression sans perte comme le PNG ou sur les images dont la palette de couleurs est restreinte (moins de 256) car les différences ne seront pas significatives. Des zones identiques, des textures similaires et les bordures de contrastes similaires doivent présenter le même niveau ELA sinon l'image a été, plus que probablement, manipulée.

Les liens que je vous présente vous proposent tous les deux une représentation ELA des images que vous leur soumettez. Ils proposent aussi des outils complémentaires comme l'affichage des métadonnées. Les deux sites sont complémentaires, l'un proposant des outils que ne propose pas l'autre. Fotoforensics possède une section "tutoriels" des plus intéressantes avec des exercices. Le site propose aussi des liens de recherche inversée d'images pour essayer de retrouver la source de l'image faisant l'objet de votre enquête. Forensically propose un peu plus d'outils, dont une détection des zones clonées, c'est un outil développé par Jonas Wagner un développeur Zurichois dont vous pouvez visiter le site 29a.ch et voir ses autres travaux.

fotoforensics.com
Le site fotoforensics.com
Forensically
L'outil Forensically de Jonas Wagner

La conclusion vous appartient

Au final l'analyse est la vôtre, comme souvent, c'est une question de réflexion et de travail. Ceux qui ont l'habitude, de travailler avec des logiciels de retouche d'image peuvent s’entraîner avec leurs propres images. Avec le temps et l'habitude, on peut déterminer avec une bonne probabilité de ne pas se tromper la nature des retouches qui ont été effectuées.

La seule chose qu'indiquent ces sites c'est si une image a été manipulée numériquement ou pas. La conclusion vous appartient. S'il est impossible de déterminer si une image a été modifiée cela ne veut pas dire qu'elle ne l'a pas été et cela ne signifie pas que l'image représente quelque chose d'authentique ou de réel, il y a mille façons de truquer une image ou de tromper l'objectif d'un appareil photo, c'est bien souvent aussi simple que de choisir le bon angle de vue.

Ces outils ne vous dispensent pas de faire preuve d'esprit critique, cependant ils peuvent mettre en évidence une manipulation de l'image qui ne laissera que fort peu de place au doute.

ContactCrée le20/02/2017.