Je vous avais prévenu dans mon article “Internet un repaire de terroristes, de pirates et de pédophiles. Vraiment ?” sous le pseudo GentilleFleurDesChamps se cache parfois quelqu’un de pas très recommandable. Ce quelqu’un est parfois un brouteur. Avez-vous déjà entendu parler des brouteurs ou scammers et autres escrocs du même genre ? Non ? Dans ce cas je vous engage à lire cet article où je vous dirais comment reconnaître un profil de brouteur appelé scammer en anglais (signifie fraudeur, escroc, arnaqueur, ...).

Moutons broutant dans un pré. - CC0 : Domaine Public

Qu’est-ce qu’un brouteur ?

Ils se nomment ainsi entre eux car comme les moutons qui paissent dans un champ, ils se nourrissent sans effort. Ce sont des escrocs qui sévissent sur le net, le réseau est pour eux un vaste champ qu’ils n’ont qu’à moissonner. Il y en a partout, mais le plus souvent, ils sont originaires de l’Afrique de l’ouest, principalement de la Côte d’Ivoire, d’où le terme brouteur vient. En une journée d’escroquerie, ils gagnent souvent plus d’un mois de salaire moyen dans leur pays. Ils ont toutes les excuses du monde pour leurs méfaits, le manque de travail, la pauvreté, la revanche sur les anciens pays coloniaux et j’en passe. La plupart du temps, ils ne savent même pas de quoi il est question, la seule excuse qu’ils n’ont pas, c’est celle qu’il faut avoir pour être un homme honnête, cela dépasse leur entendement et l’argent trop facile rend inaudible toute raison. L’ignorance de leur propre héritage de sagesse sur un continent qui est le berceau de l’humanité. Quel gâchis !

Ils envahissent l’ensemble de la toile, les sites sociaux, les sites de rencontres, les sites de petites annonces, les communautés virtuelles, ils gangrènent tous ce qu’ils peuvent. À plusieurs dizaines de faux profils inscrits sur ces sites par brouteur, autant dire qu’ils font lourdement sentir leur présence. En plus d’être malhonnête, ils sont lâches. Ils se prennent pour Robin des bois, mais à l’inverse du mythique héros qui s’en prenait au shérif de Nottingham pour donner aux pauvres, eux s’en prennent aux plus faibles, les esseulés, les naïfs, les déprimés, les trop gentils et aux non avertis de ce genre danger  sur internet pour se payer des berlines de luxe, des vêtements de marque et tout dépenser dans des boîtes de nuit et dans les bras des filles trop intéressées pour être rangées du côté des victimes. Quand les femmes cautionnent ou encouragent les méfaits de leurs hommes alors la société est perdue, ce sont elles les premières qui transmettent aux enfants.

Pour en savoir plus sur les brouteurs,un article de Aurélie Fontaine sur Jeune Afrique le 15 Février 2013.

Quels sont leur activités ?

Je ne saurais être exhaustif tant leurs arnaques sont nombreuses, à titre d’échantillon on trouve :

Chantages

Ils  appâtent leur proie avec des profils de jeunes femmes ou de jeunes hommes à l’âge incertain. Une fois le gibier accroché, arguant qu’en fait la jeune femme ou le jeune homme est mineur, ils se livrent à un  chantage pour pédophilie et menacent  de dénoncer aux autorités leur victime.

Face à une webcam, ils  conduisent la victime à effectuer des actes sexuellement explicites qu’ils enregistrent  à son insu. Par la suite, ils la font chanter en menaçant de diffuser la vidéo sur internet et auprès des proches de cette dernière.  Pour mettre en confiance leur proie, souvent ils consentent à faire les mêmes actes, mais ce n’est jamais eux que la victime verra, ils diffusent des scènes de vidéos pornographiques ou celles de leurs victimes précédentes, il y a des logiciels spécialisés pour cela comme FakeWebcam (Je ne mets pas le lien, le programme n'est pas réputé sain).

Romance scam

Dans ce type d’arnaques, ils font croire au grand amour, puis quand ils auront bien ferré leurs poissons, ils auront, au titre d’une histoire aussi abracadabrante que possible, un besoin d’argent subit. Parfois, pour tester leurs victimes, au début, ils demandent juste un petit cadeau. Par exemple pour pouvoir appeler une carte téléphonique. Ils n’hésiteront pas, à leur tour, si l’affaire peut se révéler juteuse, à faire des cadeaux comme envoyer des fleurs.

Ce qu'on en dit sur arnaqueinternet.com.

Phishing ou hameçonnage et piratage de comptes

Les brouteurs sont souvent à l'origine des tentatives de , par cette technique ils essayent d'obtenir des renseignements personnels afin d'usurper l'identité de leur victime, voler ses comptes aussi bien sociaux que bancaires. Le vol des comptes sociaux permettra d'accéder aux contacts et d'essayer de les duper à leur tour. Ils feront main basse sur les données du compte et tenteront de les rançonner. Les photographies  alimenteront leurs bases de portrait pour créer de nouvelles fausses identités. Le phishing se pratique beaucoup par mail, mais évidemment si les escrocs arrivent à avoir les mots de passe dans le cadre d'une romance scam en usant d'arguments du type  : “chéri(e), j'ai besoin d'une preuve de ton amour donne-moi accès à ton compte …”, ils ne se gêneront pas, les brouteurs ne perdent généralement pas le nord.

Faux et usage de faux

Les brouteurs sont passés maîtres dans la fabrication de faux papiers, faux billets d'avion, fausses factures, faux chèques de voyage, etc. Il faut connaître cet aspect de leurs activités, car souvent une future victime un peu méfiante demandera des papiers comme preuve de bonne foi. Hélas, les papiers de leurs mains ne valent même pas l'encre nécessaire à les imprimer. Comme souvent ces papiers sont envoyés par mail, ils masqueront les défauts par des scannérisations de très mauvaise qualité, en mettant en cause la vétusté du matériel à leur disposition et leur manque de compétence.

Si par courrier, vous recevez un faux chèque de banque, un article de Jérôme DESMAS du 25 Mars 2011 sur linternaute.com vous explique les précautions à prendre.

Mariage gris

Suite logique d'une romance scam, cette arnaque s'apparente au mariage blanc sauf qu’un des deux conjoints ne sait pas que l’autre ne se marie en général que pour obtenir la nationalité française. La nationalité obtenue, l’escroc disparaîtra dans la nature avec dans les pires cas tout ce qu’il aura pu emporter, généralement toutes les économies et la plupart des biens de valeur.

Escroquerie sur des sites de ventes

Outre le fait d’encaisser l’argent sans jamais envoyer le bien que la victime aura acheté, il existe de nombreuses possibilités d’escroquerie. Parmi elles, si au lieu de vendeurs, ils se font acheteurs, ils demanderont au vendeur d’avancer pour eux des frais administratifs comme des frais de douane. Ils s’engageront à rembourser par chèque, mais le chèque se révélera être en bois. 

Bien sûr, toutes ces activités malhonnêtes ne sont qu’un aperçu de ce qu’ils peuvent faire, leur imagination n’a pas de limite sauf bien sûr quand il s’agit de trouver un moyen honnête de gagner leur vie, pour ce cas, allez donc savoir pourquoi, ils sèchent.

Pour en savoir plus, voici le lien vers l’alerte sur les escroqueries sur internet du Service national (Suisse) de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet.


Pourquoi sont-ils faciles à reconnaître ?

Filets de pèche. - CC0 : Domaine Public

Les reconnaître est curieusement assez facile, même un peu trop. On aurait cependant tort de les sous-estimer. Les brouteurs sont malins et font preuve d’une grande intelligence contrairement à ce que pourrait laisser croire la grossièreté de leurs stratagèmes ou des faux profils qu’ils créent pour essayer de tromper leurs victimes.

En fait cette trop grande évidence marche comme un filet bien calibré pour attraper un certain type de poisson. Les personnes trop soupçonneuses ou aptes à se défendre ne les intéressent pas. Ils ont besoin de victimes crédules qu’ils pourront facilement manipuler. C’est pour cela qu’ils ne recherchent pas la sophistication, ni la perfection dans leurs entreprises ce serait une perte de temps et un trop grand risque.

C'est ce filtre qui est au final la meilleure alerte, si quelque chose paraît suspect, c'est que ça l'est. Il ne faut surtout pas se dire que c'est trop gros pour être faux ou un piège, l'énormité est voulue.

Comment reconnaît-on un profil de brouteur ?

La photographie est généralement volée soit sur le profil d’une vraie personne, soit sur un site de rencontres, soit sur des sites pornographiques, soit auprès d’une ancienne victime qui aura eu la naïveté de la leur fournir ou qui s’est fait voler son compte.  Dans ce dernier cas, il sera difficile de retrouver la photographie. Dans les autres cas, une simple recherche à partir de la photographie vous renseignera sur le fait qu’il existe d’autres identités que celles présentées par le brouteur.

Voici trois moteurs permettant de faire une recherche à partir d’une photographie :

Dans le cas de Yandex ou de Google, il faut utiliser l'icône de l'appareil photo présente dans la zone de recherche. N’oubliez pas, le cas échéant, de désactiver le “safe search” la photographie que vous recherchez pouvant provenir de sites normalement filtrés. Pour TinEye, il suffit de renseigner de l'image dans la zone de recherche.

La photographie est généralement leur meilleur atout pour piéger quelqu’un, puisque le brouteur mise avant tout sur la lubricité de sa victime. Aussi le reste du profil n’est généralement pas très fourni. Il présente toutefois des caractéristiques remarquables qui à eux seuls ne permettent pas forcément de reconnaître un  escroc, mais qui devraient mettre la puce à l’oreille :

  • La pauvreté du profil doit attirer l’attention, tout en plus apprend-on l’évidence,  le sexe et bien sûr parfois que le cœur est à prendre, sous la forme d’un laconique “célibataire” ou d’un éloquent “cherche l’amour”. C’est trop peu de renseignements pour quelqu’un qui cherche l’âme sœur. Vous ne trouvez pas ?
  • Ils n’ont en général aucune autre photographie d’eux, ni aucune du lieu où ils prétendent vivre, ni de leur famille. Quand, ils en ont, comme pour le portrait ces images peuvent être retrouvées sur le net, elles n’ont rien de personnel.
  • Il y a souvent du monde dans les contacts du profil, les escrocs veulent attirer l’attention d’un maximum de cibles puisque les personnes inscrites dans les contacts sont notifiées de leur inscription.
  • Quand le profil est plus riche en renseignements, l’on trouvera des fautes d’orthographe pas de celles hélas courantes, mais de celles révélant une réelle méconnaissance de la langue (Ce n'est pas systématiquement le cas, mais c'est assez récurrent pour être signalé).
  • Si une profession est renseignée souvent l’entreprise n’existe pas on peut le vérifier sur société .com. Parfois une profession libérale est prétendument exercée, c’est assez facile à vérifier sur les pages jaunes. Il y d’autres moyens pour vérifier, un médecin est forcément inscrit au conseil de l’ordre, un avocat au barreau et un indépendant aussi est immatriculé, donc on doit le trouver sur société.com.

Si vous avez un doute, le meilleur conseil est encore d’ignorer une personne que vous ne connaissez réellement pas. Sinon, il faudra attendre le premier contact pour se faire une idée et là votre premier indice c’est qu’il va beaucoup trop vite en besogne, le brouteur est quelqu’un de pressé.

Voici un article "Comment de se faire escroquer par un brouteur en 7 points" de Aman Vladimir paru le 14 Mai 2013 sur cybercimactu.wordpress.com

Quelques liens en vrac

  • Une vidéo à voir, l'entretien de Marina Carrère d'Encausse avec ses invités, Camilia Parisot, responsable du service juridique de l'A.V.E.N, et Florian Ferreri, psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine, à Paris dans l'emission "Le monde en face" sur France 5.
  • Le site de l’A.V.E.N (Association des Victimes d’Escroqueries à la Nigériane).
  • Le site gouvernemental Info escroqueries (à mon avis assez lamentable dans la forme, juste un numéro d’appel, même pas un numéro vert !).
  • Le Portail officiel de signalements de contenus illicites
  • Il y avait (je mets le passé car il semble que l’association, suite à un manque de soutien et à quelques difficultés de communication, a cessé son activité) l’A.V.E.U du net. Les publications et conseils restent cependant fort valables.

ContactCrée le21/07/2015.