Google est sans aucun doute le moteur de recherche le plus efficace et le plus pertinent du web, comment réalise-t-il cela ? Google a les moyens et Dieu sait s'il en faut pour parcourir les millions de pages web qui existent, les référencer et constituer les index nécessaires. Cependant, la base de données la plus fournie ne constitue pas la garantie de vous offrir le résultat le plus pertinent pour vous, sinon n'importe quel méta moteur de recherche ferait mieux que Google, or ce n'est pas le cas. De l'autre côté de la chaîne pour réussir ce petit miracle qu'est la redoutable efficacité de Google, il y a encore deux clés : le profilage et la mesure d'audience. Deux excellentes raisons, pour aussi utiliser d'autres moteurs de recherche que Google.

Le profilage qu'est ce que c'est ?

Le profilage consiste à établir votre profil utilisateur afin d'établir au mieux ce qui est le plus susceptible de vous intéresser et donc ce qu'il convient de vous proposer. Cette action permet également de cibler les publicités et les services qui ont le plus de chances d'attirer votre attention et donc l'opportunité pour Google de maximiser ses revenus. Votre profil est constitué à partir de tous les renseignements que vous donnez consciemment, mais aussi ceux que vous fournissez sans en avoir conscience au travers de vos recherches, des sites que vous consultez, des services auxquels vous adhérez, des objets connectés que vous utilisez, de vos contacts, les liens qu'ils établissent avec vous, les mails que vous échangez, etc. Le problème est que vous n'avez aucun contrôle sur ce qui est collecté et sur ce qui en est déduit vous concernant.

La mesure d'audience

À la base, un paradigme : ce dont on parle le plus, ce qui est le plus vu, ce qui attire le plus l'attention est le plus intéressant. C'est cette idée qui constitue partiellement l'ordre des résultats de recherche que vous propose Google. C'est une manière de voir et je ne saurais forcément la contester, de plus, il faut bien un critère pour classer les résultats. Cependant, tout en étant conscient de faire un peu de démagogie notons que maître Gims est bien plus populaire que et pourtant des deux ce n'est pas forcément le plus digne d'intérêt. Je reconnais que c'est un peu facile comme argument. Comparer un paléoanthropologue reconnu et un rappeur, peut-être talentueux, n'est pas forcément pertinent et l'on se demande bien quels critères de recherche pourraient les mettre en concurrence pour la première place dans les résultats. Néanmoins, je pense que vous aurez compris l'idée générale. Les critères de Google, au 16ème siècle, n'auraient jamais mis en avant les travaux de , tant l'idée que notre système était géo centré dominait. De fait le plus intéressant ou le plus pertinent, n'est pas nécessairement ce dont on parle le plus, hélas ! (Et ce n'est pas Douchka qui me contredira, si ?).

Comment s'ouvrir l'esprit à autre chose ?

Je suis le premier content quand dans les résultats de recherche, je trouve en première page des résultats ce que je cherche (Merci, Google).De même quand j'achète mon journal préféré aux orientations politiques trop évidentes, je suis extrêmement content de trouver l'écho aux idées qui sont les miennes (ou celles des journalistes qui m'inculquent ce que j'aurais ensuite envie d'entendre ?). Cependant, j'ai besoin d'autres choses pour élargir mes horizons. Comment prétendre être ouvert ? S'instruire ? Se faire une opinion propre, si l'on se laisse enfermer dans une bulle où les seuls sons de cloche que l'on entend sont toujours les mêmes ? L'ouverture demande un effort. En matière de recherche internet, l'effort consiste à aussi interroger d'autres moteurs, de voir ce que d'autres algorithmes de recherche proposent, de consulter d'autres sites et franchement non seulement ce n'est pas usant, mais en plus c'est amusant.

Quatre alternatives à Google

J'ai sans cesse parlé de Google et croyez-moi sur parole, même si je ne lui ai rien demandé, il en est le premier content, en effet cela ne signifie qu'une chose, il est le premier et donc la référence. Voici quatre alternatives à Google, deux d'entres elles vous proposent de vous fournir des résultats sans vous profiler, sans vous tracer, il faut en user et en abuser.

Le challenger

Bing Le moteur de recherche de Microsoft. Que vous dire ? Microsoft, n'est pas un nain et quand il a décidé de faire quelque chose c'est bien fait et efficace. Le moteur de recherche est plus que crédible, en prime chaque jour, une nouvelle image de fond. Est-ce un gadget ? Pas si sûr, une manière de se démarquer de son concurrent en prenant le contre-pied de ce dernier qui lui arbore un fond blanc, une manière de suggérer "nous ne sommes pas Google". Vraiment ?

Million Short, une idée originale

millionshort

Le moteur vous propose d'enlever le premier million de résultats (ou moins, en fait l'on peut sélectionner l'importance du nettoyage) parmi les sites les plus populaires. C'est une idée qui me plaît beaucoup et qui se montre souvent intéressante, quand on effectue des recherches un peu approfondies. Cela permet de voir les contenus qui ne sont pas passés par les experts et qui sont donc moins visibles.

Les moteurs qui ne vous tracent pas

Dans ce paragraphe, je vais vous en présenter deux, le premier Qwant est français (Cocorico !) et a fait peau neuve récemment; si vous le connaissiez, il mérite que vous retourniez le voir, il a beaucoup gagné en pertinence et en ergonomie. Le second est DuckDuckGo un "must have" comme on dit, ce moteur propose une tonne de fonctionnalité et doit, selon moi, faire partie des compléments systématiques à Google.

Qwantduckduckgo

ContactCrée le31/05/2015.